C’est l’été, les enfants crient dehors, le soleil brûle les toits et l’eau fraîche glisse comme un trésor sur la langue. J’écris. Mais un coup de fil me délivre du travail. Une amie, de sa voix délicieuse, me fait cette confidence terrible pour le régime de l’ego : « Je savoure tes mails avec un dictionnaire. Et du coup, j’ai demandé à un copain de me prêter un livre de grand écrivain, pour me cultiver. Je vais lire Rousseau. »

Argl. (Lire la suite…)

Le 21 juin 2013 par marieM | Catégorie : internaute, littéraire | Aucun commentaire

Cette fiche pratique est extraite du cours d’écriture sur le web.

Un adolescent interpellé pour avoir traduit le dernier Harry Potter sans autorisation

(AP) PARIS – Un adolescent d’Aix-en-Provence a été interpellé pour avoir mis en ligne une traduction française pirate du septième et dernier tome des aventures du célèbre Harry Potter, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Le lycéen de 16 ans a été interrogé et placé en garde à vue lundi après que Gallimard, la maison d’édition française du best-seller pour enfants, a porté plainte. Il a été relâché le lendemain.
(Lire la suite…)

Le 3 juin 2013 par sosno | Catégorie : définir, écrit web | Aucun commentaire

Vous allez rire, je crois.

Voici des extraits de réponses que m’ont envoyé des professionnels de l’écriture, sur Internet. Vous savez, ces personnes dont l’expertise est devrait être de maîtriser la langue française, la syntaxe, la typographie, le style, la hiérarchie de l’information et même, soyons fous, une certaine créativité littéraire. Oui, ben pas du tout mon coco, c’est la berezina, la chouma sur toi, la débandade. Jugez plutôt.

Un bon point

(Lire la suite…)

Le 31 janvier 2013 par marieM | Catégorie : convaincre, écrit web, réécrire | 3 Commentaires

Mis à jour le 21 janvier 2013

Savez-vous ce qu’un texte traduit de vous ? Bien des choses, en somme, et pas toujours heureuses ; en ce sens, plus que n’en voudrait l’auteur ou son entreprise…
(Lire la suite…)

Le 21 décembre 2012 par marieM | Catégorie : 02 ECRITURE PRO, écrire sur internet, écrit web, langage | Aucun commentaire

Par Martin BOHN

Quinze ans pour oser publier ce texte. Mon éthique est en ligne. En 2mots : plus humain.

C’est fait. J’ai osé publier l’éthique de mon travail pour la première fois depuis 15 ans. Curieusement, cette dimension supérieure de mes formations m’inspirait la pudeur. Je n’osais pas aborder spontanément ces principes qui structurent ma carrière. Pas à l’écrit. Pas sur internet. Osons le mot, j’avais peur.

Et le déclic s’est produit soudain. Comme un fruit mûr prêt à tomber, j’ai rédigé d’une traite, relu, corrigé, relu mille fois, fait relire. Bref, en 24 heures, la page était en ligne.

Pourquoi je n’osais pas en parler plus tôt ? Quelles craintes retenaient ma plume, moi qui enseigne justement à la libérer ? Je craignais d’être jugé sur l’intime, domaine éminemment sensible. La crainte de voir sali le domaine le plus pur de mon travail, celui des valeurs. Champ de neige immaculé.

Publier cette éthique a une fonction : personnaliser mon site, humaniser la relation avec le stagiaire et finalement, pratiquer ce que je conseille en stage. Nous avons besoin de réchauffer ce média froid, le web n’est pas assez humain.

Alors je me suis mis à nu dans cette approche. Au moment de cliquer sur le bouton « publier », mon cœur tapait. J’ai ouvert les rideaux sur mon espace intérieur. Puis les commentaires des proches m’ont encouragé. Allez savoir, c’est peut-être le premier texte d’une longue liste.

Le 13 avril 2012 par Martin | Catégorie : 03 ECRITURE AFFINEE, 05 FORMATION, 07 PEDAGOGIE, décryptage, écrire sur internet, formation | Aucun commentaire

Exercice d’écriture en 1 heure : billet d’humeur ironique

L’ubuesque président ukrainien Alexander Lukaschenko est très frileux : un sein en hiver et le délicat potentat tremble. Alors, il échauffe la manifestante dépoilée. Il lui tondrait même la tignasse, disent les trois frivoles frictionnées lundi : elles ont osé déployer gorge et poumons au siège du KGB à Minsk. Mais Lukaschenko, fort émotif, craint la douceur mammaire. Sus au lolo nu ! crieraient ses poulets. Raides dans leur policière autorité, ils raflent les poules. Après 300 km en bétaillère, elles sont lâchées en forêt, déplumées du poitrail. Avec sévices offerts par la maison. Une coupe de cheveux notamment et friction du corps à l’essence. C’est gentil tout plein : il gèle à pierre fendre dans le décembre ukrainien.
Martin

Ukrainiens lolos

Notes de titre :
Manifestantes aux seins glacés pour le givré Lukaschenko
Le lolo qui fait trembler le petit Lukaschenko
Face aux lolos  givrés, coup de chaud pour Lukaschenko
Le 23 décembre 2011 par Martin | Catégorie : 02 ECRITURE PRO, 03 ECRITURE AFFINEE, 05 FORMATION, billet d'humeur, écrit web, journalisme, langage, vidéo | Aucun commentaire

« J’avoue, Monsieur, ce chiffre sent la tombe, 29% : Trois Français sur dix rebroussent chemin face au médecin. Pas la phobie de l’aiguille, non. La crainte de l’honoraire. Trop salé pour la bourse vide. Mais nous avons le pauvre élégant, en France. Il grelotte chez lui et il la ferme.
Invisible à la Sécu, absent de la salle d’attente, voilà sauvé notre honneur. Car si on le dénombrait dans la foule, le Français crasseux nous mettrait le rose aux joues, Monsieur. A cause de lui, voilà notre jolie réputation de santé tricolore derrière les Etats-Unis ! Il fait meilleur frissonner chez Disney.
En attendant, reprendriez-vous de ce refrain : Douce France, cher pays de mes vacances ?
- Certes oui, mais pourquoi faire ?
- Un suppositoire, Monsieur. »
Martin

Billet d’humeur rédigé pendant que mes stagiaires, journalistes de télévision, pondaient le leur, sur le blog d’exercices.
Le 4 octobre 2011 par Martin | Catégorie : 03 ECRITURE AFFINEE, 05 FORMATION, billet d'humeur, écrire sur internet, journalisme | Aucun commentaire

Quand un texte professionnel comporte des fautes de français, certains lecteurs le remarquent. Selon le type de faute, elle sera plus ou moins visible. Sur l’exemple du beau site de motos italiennes Ducati, c’est flagrant et franchement regrettable. D’autant que la marque fait dans le haut de gamme sportif, la moto de passionné, plutôt luxueuse.

Mais là, Ducati fait très fort sur son site. « ADJOINTER UNE MOTOS » (sic), propose le comparateur de modèles, tout en spécifiant ensuite un « chassis » en rouge, sans chapeau chinois. Le soleil a tapé trop fort à Bologne.
Le problème n’est pas une étourderie de webmestre ou de relecture dans l’agence web. C’est le niveau général d’écriture du site, indigne d’une marque haut de gamme par la qualité et le prix de ses produits. Pour les néophytes, Ducati est à la moto ce qu’est Ferrari à l’automobile.

(Lire la suite…)

Le 15 août 2010 par | Catégorie : 02 ECRITURE PRO, analyse web, écrire sur internet, écrit web, médias, réécrire | Aucun commentaire

par Thierry MEME, journaliste à l’Echo républicain

L’explosion des technologies multimédias bouscule les comportements de lecture et d’écriture. Martin Bohn, alchimiste de la plume et de la souris, distille ses recettes.
(Lire la suite…)

Le 12 août 2010 par | Catégorie : 08 Martin BOHN, écrit web, formation | Aucun commentaire

Vous souhaitez reproduire une des mes œuvres ? Voici la marche à suivre.

Lorsque je diffuse un texte, un dessin ou une photo sur mon site internet, se pose automatiquement la question du droit d’auteur. Chaque internaute peut me piquer le travail diffusé sans payer un sou. En langage juridique, nous dirons qu’il tire profit sans contrepartie de mon “œuvre de l’esprit”. Eh bien le dessinateur Martin Vidberg propose une démarche exemplaire sur son blog de « l’actu en patates ». Nous avons au plan juridique la même démarche. A quoi il ajoute d’autres qualités : un talent graphique qui a la frite, un humour certain et un chouette prénom. Voici donc ce que je peux répondre aux questions que vous me poserez par email pour reproduire une œuvre du site (texte, photo ou dessin) :

Les œuvres sur ce site sont visibles gratuitement mais ne sont pas pour autant libres de droits.
Je fais néanmoins quelques distinctions à cette règle générale :

Pour une école : Vous voulez utiliser un de mes textes en classe ? J’autorise gratuitement la reproduction de mes œuvres pour un usage pédagogique. J’apprécie un compte-rendu ensuite de la démarche et de l’intérêt pédagogique, ainsi que des réactions des enfants. Comme j’aime les enfants et la pédagogie, ce type de demandes me fait grand plaisir. Considérez mon accord pour acquis. Sauf si vous enseignez à HEC, veuillez m’adresser au préalable le contact de votre chef comptable ou le modèle Aston Martin proposé.

Pour un particulier : Vous êtes libre de reproduire ou d’imprimer mes œuvres pour un usage personnel. J’apprécie l’usage des monnaies libres ou les bonnes confitures. Attention : la diffusion sur internet d’une œuvre n’est pas un usage personnel (voir ci-dessous).

Pour un site internet, un blog, un forum : Je ne vois pas d’objection à ce que vous reproduisiez une de mes œuvres sur votre site amateur non engagé politiquement ni idéologiquement, à condition que mon nom et 2mots soient mentionnés.

Néanmoins, cette autorisation ponctuelle ne remplace pas la règle générale : mes œuvres ne sont pas libres de droits. L’utilisation régulière de mes œuvres sur tout site internet est interdite. De même, l’utilisation gratuite sur un site commercial, professionnel ou lucratif est interdite. En cas de doute, demandez-moi par mail.

Pour une publication : si vous souhaitez imprimer un texte, merci de me contacter. Il m’arrive exceptionnellement d’accepter une reproduction gratuite pour certaines associations en fonction de la publication. Habituellement, c’est rémunéré.

Le 5 août 2010 par | Catégorie : 06 INFO, analyse web, écrire sur internet, écrit web, médias | Aucun commentaire

Cette magnifique campagne de prévention routière britannique illustre la puissance de la vidéo. Dans la gestion des émotions, le jeu des acteurs, et toute la dimension du discours en suspens. Elle illustre la complémentarité intime de l’écriture textuelle, pour le référencement notamment, et de la vidéo sur internet. Mais surtout, elle touche par la simplicité du message où priment les deux dimensions qui manquent dans les communications professionnelles : le corps et le cœur. Quel texte vous provoque autant d’émotion en moins de deux minutes ?

Cette campagne « embrassez la vie, mettez votre ceinture de sécurité » connaît un joli succès internet depuis sa diffusion le 29 janvier 2010.

Le 29 avril 2010 par | Catégorie : écrire sur internet, écrit web, vidéo | Aucun commentaire

Pour convertir les jeunes à l’étude de la langue française, l’humour reste un bon moyen. « C’est pas ce que vous croivez », un film « bientôt voyable au cinéma, avec plus de 500 fautes de conjugaison en deux heures ». ;)

Qu’en disez-vous? Et si vous croivez que c’est pour golri, que nenni, souffrez cette petite flânerie… Chers amis amoureux de la langue française et collègues pédagogues, vous avez du choix sur facebook. Observons la population kikoolol qui s’insurge Contre les meufs qui croivent que les leggings sont des pantalons ou Contre les meufs qui se croivent Fraiche ! ou encore contre les meufs ki se croivent belle mais qui sont des boudins.  Certes, les meuf kisicroiv n’ont pas le monopole. On peut aussi lutter Contre les surveillants qui se croivent supérieurs, ou Contre les mecs qui ce croivent indispensable. Avec tout ça, les jeunes ont énervé  Babette, qui en a Marre de ceux qui disent : » ils voyient « , « ils croivent » !

Pourtant, certains jouent les incurables, c’est incroivable. A en perdre la foi. Si vous voulez qu’on les lapide à coups de Bescherelle, taP 1.

Le 23 mars 2010 par | Catégorie : 01 BASES D'ECRITURE, écrire sur internet, vidéo | Aucun commentaire

Je pose la question à chaque stage: «Vous rédigez pour qui ? Pour le web, ou pour les lecteurs?» Question de rigueur. Marque de respect envers la langue française, mais aussi envers sa propre parole. Chaque mot prend son sens.

Est-ce que vous parlez POUR le téléphone? Évidemment, non. Aussi bien, nous rédigeons SUR le web. Chaque stage intitulé « Rédiger pour le web » comporte une faute naïve, marque d’inattention.

Le 11 février 2010 par | Catégorie : 05 FORMATION, écrire sur internet, écrit web | Aucun commentaire

Combien de temps passe l’internaute sur ma page web? La question se pose à tout éditeur de site internet. J’ai eu l’opportunité d’observer cela en animant un stage: j’utilise 2mots pour réaliser des exercices en pages cachées. Mes stagiaires découvraient donc le site. Ils m’ont servi d’informateurs en posant des questions parfois naïves à mes yeux, mais en réalité cohérentes: la navigation dans un site doit être naturelle et facile. J’ai constaté des points à améliorer. Quand l’internaute demande: « C’est où? », la navigation doit être réexaminée…

J’avais notamment comme stagiaire un internaute pressé. Le prototype de l’impatient. Celui qui veut tout, immédiatement. Et débutant sur internet. Résultat, il ne lit pas les explications à l’écran… J’ai eu tendance au départ à penser qu’il abusait, puisque c’était écrit sous ses yeux. Pour réaliser que, finalement, nous faisons tous comme lui. Plus ou moins.

Son temps de lecture de mes pages était réduit au strict minimum. Il appliquait exactement la trinité fondamentale que j’enseigne pour réussir un site internet. En ajoutant une donnée: la rapidité.

Moralité: pour mesurer le temps de lecture d’une page web, sélectionnez votre internaute le plus énervé…

Le 8 février 2010 par | Catégorie : analyse web, écrire sur internet, écrit web | Aucun commentaire

Les instants de bonheur où je traduis un talent, c’est en captant dans l’air une histoire qui flotte. Elle attend d’être attrapée par l’esprit et couchée sur le papier.

Le 22 juillet 2009 par Martin | Catégorie : écrire sur internet, littéraire, sensible | Aucun commentaire

Par Martin BOHN pour Neotourisme. Ce texte illustre le stage : Apprendre à écrire un journal de bord, rédiger son carnet de voyage.

Le plaisir de voyager réside en la rencontre. S’immerger dans une culture étrangère, approcher des territoires de pensée nouvelle, échanger avec un peuple inconnu… Alors, l’espace d’un dialogue, d’un danger ou d’un accueil bienveillant, expérimenter une amitié neuve.

Chamelier dans le Wadi Rum, Jordanie ©Martin BOHN

Chamelier dans le Wadi Rum, Jordanie ©Martin BOHN

Voyager signifie marcher en terre inconnue, découvrir de nouvelles sensations, épreuves et plaisirs inédits. Vivre pleinement la nouveauté, regard écarquillé, cœur à l’affût. Se retrouver quasi muet dans une langue aux sons étranges et, par la magie des ressources humaines, trouver d’instinct son langage primitif et puissant : parler en gestes, plonger dans les yeux de l’autre avec une acuité vive. S’enrichir d’un vocabulaire neuf, constater que l’on s’adapte sans limite, expérimenter sa puissance partout et oser confronter sa conscience à celle d’un peuple aux mœurs bâties sur d’autres lois.

Cette rencontre augmente le pouvoir du voyageur. Il est rassuré par sa propre résistance et les aides que la providence lui apporte. “On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait”, notait justement l’écrivain-voyageur Nicolas Bouvier (L’usage du monde).

Ici, l’âme du néo-touriste touche aux racines de la rencontre. Se provoquer soi-même en cherchant la différence, observer comment, sans repère, s’invente une solution. Et ouvrir grand les sens à ce qui fait l’aventure, libre des pollutions commerciales organisées, lavée de tout artifice, offerte aux surprises quotidiennes quand le rythme et l’esprit du voyageur s’accordent au sol qu’il parcourt. En marchant sur une terre inconnue, le voyageur creuse la connaissance de soi.

Le 20 juillet 2009 par | Catégorie : 05 FORMATION, ambiance, écrire sur internet, Journal de bord, carnet de voyage, littéraire, sensible | Aucun commentaire

Attention, ceci est un exercice de stage. ;)

Voici des exemples de liens vers des blogs créés par mes stagiaires ce matin. Ils présentent leurs cahiers des charges de newsletters professionnelles. Puis vient l’étape des gabarits. Et, enfin, l’étape d’intégration dans le blog d’un logiciel d’envoi des newsletters, cet après-midi.

 

 soadso  geraldbernard  sylvix    blogracine   demaison    sylvain74   jdaa    elodietata 

Le 18 juin 2009 par Martin | Catégorie : 02 ECRITURE PRO, écrire sur internet, écrit web | Aucun commentaire

Il devient obligatoire, pour les sites web d’administrations publiques, de se rendre accessibles aux handicapés. La loi «Handicap» du 11/02/2005 vient de recevoir son décret d’application. Les sites doivent s’adapter aux non -voyants, malvoyants et malentendants. Les modalités de contrôle et de conformité sont très bien expliquées sur le site pétitionnaire www.web-pour-tous.org :

  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Michel, handicapé moteur, peut naviguer sur les pages sans jamais utiliser de souris, avec le clavier traditionnel ou un dispositif adapté.
  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Julien, aveugle, peut écouter le contenu de chaque page lue par son navigateur vocal, et naviguer à l’aide des indications données par celui-ci.
  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Papi et Mamie ne sont pas gênés par la taille des textes, ils peuvent utiliser la fonction de « grossissement des textes » de leur navigateur.

C’est beaucoup plus agréable à lire que la loi. Voyez vous-mêmes, si vous avez peine à trouver le sommeil:

Art.1 «Un référentiel d’accessibilité fixe, pour l’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics qui en dépendent, les règles techniques, sémantiques, organisationnelles et d’ergonomie que doivent respecter leurs services de communication publique en ligne afin d’assurer aux personnes handicapées la réception et la compréhension de tout type d’information diffusée sous forme numérique, de leur permettre d’utiliser ces services et, le cas échéant, d’interagir avec ces derniers.
Ce référentiel s’applique aux différents types de handicap et aux différentes technologies mises en œuvre par les services de communication publique en ligne, en particulier l’internet, le téléphone et la télévision.»

art.3 «Les services de communication publique en ligne des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être mis en conformité avec le référentiel d’accessibilité mentionné à l’article 1er du présent décret dans un délai de trois ans à compter de la publication du présent décret. Ce délai est réduit à deux ans pour les services de communication publique en ligne de l’Etat et des établissements publics qui en dépendent.»

Je crois que vous venez de survoler le paragraphe ci-dessus. Si vous souffrez du handicap de la fainéantise, un site est faire pour ça.

Et enfin, si vous voulez tester votre propre regard sur les handicaps, lisez cet excellent papier avec des photos puissantes de Michel Bony.

Une campagne non diffusée, sur le handicap

Une campagne non diffusée, sur le handicap

Le 27 mai 2009 par Martin | Catégorie : 02 ECRITURE PRO, 05 FORMATION, 06 INFO, écrire sur internet, écrit web, médias | Aucun commentaire

Par Martin BOHN.
Ce texte illustre le stage :
Apprendre à écrire un journal de bord, rédiger son carnet de voyage.

Je marche en montagne, sur les sentiers en surplomb d’un ruisseau de montagne. Ce long cours d’eau s’engouffre dans les parois rocheuses, enserré par les falaises de granit qui le compriment et s’écartent soudain pour former un petit lac vert.

 

Les arbres escaladent les pentes, en forêt éparse. Je prends le chemin à vélo avant d’emprunter un sentier minuscule, à peine carrossable, jusqu’au point où le sentier s’enfuit dans les herbes et les feuilles, sur cette pente raide.
(Lire la suite…)

Le 24 mai 2009 par | Catégorie : 03 ECRITURE AFFINEE, 08 Martin BOHN, ambiance, écrire sur internet, Journal de bord, carnet de voyage, sensible | 3 Commentaires

- Extrait du stage Rédiger sur le web que j’anime au CFPJ -

Le référencement d’un site selon ses mots-clés indique son rang moyen, désigné par le néologisme anglais pagerank ou Google pagerank (parce que Google est le pachyderme des moteurs de recherche web).

Une foule de sites décrivent cet aspect vital dans la vie d’un site officiel, notamment un site marchand. Voici donc un exemple de ce que donne le rang de mon blog, selon des mots-clés liés à l’activité de 2mots.fr.
(Lire la suite…)

Le 16 avril 2009 par | Catégorie : écrit web | Aucun commentaire